Symborg parlera de recouvrement de semences lors de la Xº Conférence internationale des mycorhizes

1 juillet 2019

Organisée par l’International Mycorrhizal Society, du 1 au 5 juillet au Yucatan

Le Dr. Torres parlera de l’utilisation du Glomus iranicum var. tenuihypharum sur les graines de maïs

Symborg participera à l’ICOM10, la 10e Conférence internationale sur les Mycorhizes, organisée par l’International Mycorrhizal Society. Cette dixième édition aura lieu du 30 juin au 5 juillet au Yucatan, Mexique, et elle mise particulièrement sur pour le développement durable.

La chercheuse Rocío Torres, experte de Symborg dans le traitement des semences, interviendra à la conférence scientifique internationale avec une présentation orale sur l’utilisation du champignon mycorhizien Glomus iranicum var tenuihypharum, découvert et breveté par Symborg, dans le traitement des semences de maïs. L’inoculation de mycorhizes aux cultures à travers le sol, par irrigation ou par application directe est relativement fréquente, toutefois le revêtement de semences avec des bioproduits constitue dans la plupart des cas un défi technologique pour maintenir la stabilité de la viabilité des semences.

La présentation du docteur Torres, qui aura lieu le 4 juillet à 12 heures dans le bloc thématique consacré au développement durable, expliquera comment les champignons mycorhiziens arbusculaires (HMA) améliorent les propriétés physico-chimiques des sols et la croissance des plantes car ils facilitent leur approvisionnement en nutriments et par conséquent augmentent leurs rendements productifs.

La présentation qu’effectuera l’experte de Symborg révèle les résultats d’une étude réalisée par l’entreprise pour évaluer les effets physiologiques et productifs des semences de maïs traitées avec le bioproduit Resid HC, basé sur le Glomus iranicum var. tenuihypharum. Des semences traitées avec ce champignon à mycorhizes arbusculaires et stockées à 24ºC pendant 6 mois ont été étudiées. L’étude a analysé les preuves de germination de ces semences, la capacité de colonisation de ce mycorhize sur les racines des cultures germées à travers les racines, et leurs paramètres de croissance, de développement et de rendement productif.

Comme l’indique le résumé de la présentation envoyée aux organisateurs de l’événement scientifique, « l’étude de Symborg a détecté une viabilité mycorhizienne optimale dans les semences traitées, et aucun effet adverse n’a été observé sur leur capacité de germination. Après la germination, le Glomus iranicum var. tenuihypharum a produit une augmentation de la ramification de la racine (+ 40 %) et du poids frais du germe des plantes traitées (+42 %). La croissance et le développement de ces plantes a augmenté, et la capacité phototynthétique a augmenté (+ 9 %). Enfin, ces résultats se sont traduits par une augmentation de 7 % de la production de grains dans la culture du maïs traité par rapport au maïs ne provenant pas de semences traitées ».

International Mycorrihizal Society

L’International Mycorrihizal Society, IMS, est une société scientifique internationale qui œuvre pour le progrès de l’éducation, la recherche et du développement dans le domaine de la symbiose mycorhizienne entre les plantes et les champignons spécifiques du sol et son potentiel pour améliorer l’agriculture, l’horticulture et la sylviculture. En plus d’organiser tous les deux ans la Conférence Internationale sur les Mycorhizes (ICOM), l’IMS publie la revue scientifique officielle de la société, qui présente de précieuses informations et mises à jour sur les développements scientifiques et industriels dans ce domaine, dans le monde entier.

Comme l’expliquent ses organisateurs, cette conférence internationale a pour vocation d’être « une plate-forme mondiale pour un échange large et ouvert de connaissances en matière de symbiose mycorhizienne, depuis son anatomie et son développement à travers les mécanismes moléculaires sous-jacents, l’écologie et le fonctionnement des mycorhizes, et ses applications pour les écosystèmes et la société humaine ». Le thème général de ce Congrès est « Fonctionnement mycorhizien : du désert aux mégalopoles » et pendant la conférence, les derniers progrès de la recherche en mycorhizes seront exposés, et des débats seront ouverts sur ce thème.

À propos de Symborg

Symborg est leader en recherche et développement de biotechnologie agricole. Ses solutions biologiques novatrices maximisent le rendement des récoltes et protègent l’environnement, relevant le défi du développement durable.

Fondée en 2009 par Jesús Juárez et Félix Fernández, tous deux avec une longue trajectoire professionnelle dans le domaine de la recherche et de l’agriculture, Symborg s’est consolidée comme entreprise leader en Bioagro. Avec des filiales en Europe, États-Unis, Amérique du Sud et Asie, ses produits sont utilisés dans plus de 30 pays.

 

 

 

 


© 2019. Symborg. Todos los derechos reservados.