Inoculation et persistance du champignon mycorhizien arbusculaire glomus iranicum var tenuihypharum

20 juin 2016

Actuellement, la production agricole intensive exige d’établir de nouvelles optiques visant à augmenter la compétitivité et à réduire au minimum l’impact environnemental des pratiques culturelles associées au développement des cultures. En ce sens, l’établissement de relations symbiotiques entre les microorganismes et la rhizosphère de plantes semble être une technique appropriée (Aroca et al. 2013) car elle permet par exemple la récupération des sols ou le remplacement partiel ou total de certains nutriments, avec l’économie en coûts de production que cela implique (Azcón 2000). Dans cette étude, nous avons évalué pendant deux années consécutives les effets de la biopréparation commerciale MycoUp ® formulée à partir de l’exclusif champignon mycorhizien arbusculaire (HMA) Glomus iranicum var tenuihypharum, sur le raisin de table de variété Crimson.


© 2018. Symborg. Todos los derechos reservados.